Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui nous avons marché, mais... sans sacs ! Dans notre hôtel de Jinggu, nous avons eu la chance de croiser notre première chinoise anglophone. Jessica est la nièce des propriétaires, en vacances pour un mois. Les vacances scolaires chinoises sont en 2 sessions : un mois autour du nouvel an chinois, appelé ici le festival du printemps et deux mois en été. Jessica a donc du temps pour nous emmener sur un ancien tronçon pavé de la Route du Thé et des Chevaux qui subsiste 30 km au nord de Jinggu.

DSC00475  DSC00484

Nous sommes donc partis à quatre avec sa petite cousine, bien contents d'être au plus près du tracé originel. Une dizaine de km dans des gorges sauvages où l'on imagine aisément les files de chevaux au bord du vide et les caravaniers criant pour faire avancer les bêtes.

DSC00459 DSC00483

Au moment du picnic, un groupe de Chinois de l'ethnie Dai s'installe à côté de nous et immanquablement nous invite à partager leur repas. Dans la région du Yunnan que nous traversons en ce moment, la population est essentiellement composée de minorités ethniques. Jinggu est peuplée par les Dai et les Yi. Les Dai ont une religion proche du bouddhisme. Leur principal festival est centré sur l'eau, alors que les Yi célèbrent le feu.

DSC00485